Publié dans Non classé

Max Linder

Le saviez-vous ? Les premiers comiques du cinéma muet furent français ! Max Linder, le plus connu, se lance dans le cinéma en 1905. Il incarne un personnage de dandy séducteur plongé dans des situations burlesques.

Populaire au point d’être sollicité par Hollywood et tenu par Chaplin pour son maître, le Français Max Linder s’impose comme le premier grand acteur-auteur du burlesque. Reconnaissable par son chapeau haut-de-forme, sa moustache et son regard noir brillant, son personnage de séducteur donne naissance à un art raffiné et inventif, qui ne se limite pas aux culbutes et aux courses-poursuites. Face aux obstacles rencontrés, il déploie de stratégies savantes (dont un combat avec lui-même), joue avec les formes et invente un monde aux apparences trompeuses et changeantes. Beaucoup de ses trouvailles seront reprises, comme ce célèbre gag de Sept ans de malheur (1 921) – qu’on retrouve entre autres en 1933 dans La Soupe au canard avec les Marx Brothers – où son reflet dans un miroir est joué par un « autre lui-même ». Linder est le précurseur d’une poésie burlesque à la française, distillée et distinguée, qui aura pour héritiers Jacques Tati et Pierre Étaix. Je vous propose donc de découvrir « Max veut prendre un bain » de et avec Max Linder !

Pour voir le film, cliquez sur l’image!

Auteur :

Un site spécialement dédié à l'éducation à l'image Cinéma sur le département de l'Aude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s